Mobile Navigation Mon compte

Presse & actualités

2009-01-08

Nabucco Titane quand la haute technologie s’allie à la mécanique de précision suisse

Entièrement forgée dans le titane et l’acier, la dernière création nabucco de RAYMOND WEIL interpelle par son style et sa géométrie du futur. Un chronographe quantième armé d’une étanchéité à 200 mètres. Très léger, il assure une résistance parfaite aux situations les plus extrêmes.

Avec nabucco titane, RAYMOND WEIL s’ancre fermement dans l’horlogerie du 21ème siècle. Fruit de l’audace technologique, ce chronographe mécanique arbore une allure robuste et charismatique. Agrémenté d’une lunette avec rehaut Tachymètre, son boîtier cranté en titane et acier déploie des lignes incisives tandis que ses dimensions caractéristiques – diamètre de 46 mm et épaisseur de 15.6 mm – affirment encore la virilité de ce garde-temps innovant.

Une innovation permise par l’utilisation de matériaux hautement sophistiqués combinée à la mécanique de précision horlogère. Léger et inoxydable, le titane témoigne d’excellentes performances en matière d’endurance. Allié à la robustesse de l’acier, il en devient résistant à toute épreuve, des chocs quotidiens aux conditions les plus difficiles.
 

A cette technologie de pointe s’ajoute le savoir-faire horloger suisse incarné par le mouvement Valjoux 7753 tri-compax. Equipé de ce mécanisme à remontage automatique, ce nouveau chronographe propose une réserve de marche de 46 heures. La fiabilité est garantie par un organe régulateur battant à 28 800 alternances par heure tandis qu’un total de 27 rubis disposés sur le mouvement optimisent encore le fonctionnement du garde-temps. L’étanchéité à 200 mètres – soit une résistance à une pression de 20 bars/atm – est quant à elle assurée par une couronne, des poussoirs et un dos de boîte vissés ainsi qu’un verre anti-reflets double face d’une épaisseur de 2.5 mm.
 

La performance horlogère se révèle également au travers des trois compteurs de nabucco titane. S’ouvrant sur le fond gris anthracite mat effet damier du cadran, les compteurs – 12 heures positionné à 6h, 30 minutes à 3h et 60 secondes à 9h – sont animés par des aiguilles boston qui égrainent minutieusement le temps qui passe. A 4h30, le guichet dateur offre une belle visibilité. Il est actionné par un poussoir situé à 10h, un emplacement soigneusement étudié pour permettre un réglage simple et rapide.
 

Recherchant la perfection dans le moindre détail, la Maison horlogère familiale et indépendante genevoise a porté une attention méticuleuse à la réalisation de nabucco titane. Par son exécution en deux étapes distinctes, la conception de la lunette ronde démontre un degré de finition très élevé, emblème du savoir-faire horloger de RAYMOND WEIL. La partie supérieure avec rehaut Tachymètre a été réalisée en acier brossé circulaire, tandis que la face externe de la lunette est rythmée entre décor godron poli et zones brossées verticales.
 

L’ensemble des éléments s’intègre parfaitement au boîtier qui joue les nuances entre acier et titane, attestant avec force le style unique de nabucco. Chaque maillon du bracelet a été travaillé afin que s’entremêlent acier poli et titane brossé. Il se termine sur un mécanisme fermoir-signature RW à boucle déployante avec double poussoir de sécurité. Solide et flexible, ce mécanisme épouse parfaitement la forme du poignet, assurant un maximum de confort au porter.

Cet équilibre parfait entre technicité et design témoigne de la grande tradition horlogère de RAYMOND WEIL. Racée, puissante et résolument masculine, nabucco titane se destine à une nouvelle génération d’hommes à la personnalité affirmée, sûrs de leur style et de leur apparence.
 

TÉLÉCHARGER


Download

LIEN DE L'ARTICLE