Mobile Navigation Mon compte

Presse & actualités

2012-03-02

Freelancer Urban Black

Saisissante et séduisante, une note de couleur noire vient d’apparaître sur la partition RAYMOND WEIL. Premier modèle freelancer en PVD noir, la freelancer Urban Black ouvre, par son modernisme, une fenêtre sur le futur de la collection. Ce nouvel instrument horloger nous plonge, le temps d’un soupir, dans un univers d’intense sophistication urbaine.

 

Freelancer - dont le nom rappelle que la Marque Suisse est l’une des dernières entreprises horlogères indépendantes - n’a cessé d’évoluer au fil des années. Quelques soient ses atours, la collection se distingue par son air à la fois élégant et décontracté, ses emblématiques cornes biseautées reconnaissables entre toutes et l’utilisation graphique de ses vis. Icone de la collection, le chronographe a su se réinterpréter, au fil du temps, avec des cadrans, des aiguilles et des bracelets de différentes couleurs dans une même recherche d’innovation et d’avant-gardisme.

 

En 2012, le chronographe pare son boîtier de 42mm de PVD noir. Sur son cadran galvanique noir opalin se détachent 8 chiffres arabes luminescents aux bords poudrés argent. Le style est percutant, tout comme le grenat puissant des chiffres du tachymètre et des aiguilles du chronographe. Les vis, symboles récurrents dans l’imagerie de la collection, fixent ici solidement l’applique autour du guichet de date traditionnellement ouvert sur trois jours. Ultime animation d’un cadran aux codes entièrement renouvelés, les deux petits compteurs - 30 minutes à 12h et 12 heures à 6h - sont audacieusement tronqués aux abords du compteur des secondes à 9h, légèrement plus petit. Aux accents modernes et graphiques du cadran s’oppose un dos de boîte épuré, où l’on peut voir battre le cœur mécanique du garde-temps doté de 25 rubis et d’une réserve de marche de 46 heures. La masse oscillante est, quant à elle, parée de noir pour l’occasion. Enfin, l’extrême dureté du PVD qui recouvre le boîtier et la boucle déployante contraste avec la douceur du cuir de veau semi-mate noir du bracelet. Elégance et confort.

 

Audacieuse et innovante, nul doute que la freelancer Urban Black sera l’un des points d’orgue de la partition 2012 de RAYMOND WEIL.
 

TÉLÉCHARGER


Download

LIEN DE L'ARTICLE